Les négatifs retrouvés de la guerre d'Espagne

Une exposition à voir au MAHJ, du 27 février au 30 juin 2013
« L'art de la photo, l'avant-garde de ce temps-là... Et puis casse-cou, hein ! Le courage... Robert Capa, Gerda Taro, Chim »

Louis Aragon

Chronologie


Avril 1935Premier séjour en Espagne de Robert Capa, avec un reportage sur le boxeur Paolo Uzcudun.

16 février 1936Election du Front populaire (Frente popular), coalition réunissant plusieurs partis et organisations de gauche.

Avril 1936Capa et Taro se rendent en Espagne pour le compte du magazine Vu, dirigé par Lucien Vogel, qui les accompagne. Chim part pour le compte du magazine Regards.

17-18 juillet 1936Tentative de coup d'Etat militaire du général Franco, qui marque le début de la guerre civile.

septembre-octobre 1936De nombreux jeunes européens affluent en Espagne afin de s'engager aux côtés de la République menacée. Ce seront les Brigades internationales.

mi-septembre 1936Chim à Tolède (siège de l’Alcázar).

Novembre-déc 1936Capa séjourne en Espagne pour la tentative de prise de Madrid par les nationalistes.

Janvier-février 1937Chim au Pays basque, où l’Eglise catholique soutient le camp des républicains. Bataille d’Oviedo. Reportage chez les mineurs des Asturies. Capa et Taro à Madrid.

26 avril 1937 Bombardement de Guernica par l'aviation allemande (la légion Condor).

Mai 1937Début de l'Exposition Universelle de Paris. Dans le pavillon espagnol, Picasso présente sa toile Guernica, au milieu d'immenses tirages de Capa et Taro.

Juillet 1937Bataille de Brunete, tentative pour désenclaver Madrid. Le 24, Gerda Taro, sur le marche-pied d'une voiture, est heurtée par un char. Elle décède deux jours plus tard à l'hôpital.

1er août 1937Gerda Taro est inhumée au cimetière du Père Lachaise, au cours d'une cérémonie qui rassemble un millier de personnes. Pablo Néruda et Louis Aragon prononcent un éloge funèbre.

Décembre 1937-février 1938Capa à Teruel (Aragon), juste après la prise de la ville par les républicains. Lourdement bombardée, la bourgade change plusieurs fois de main. Tournant de la guerre, victoire nationaliste.

Janvier 1938Robert Capa part en Chine, accompagnant Joris Ivens venu filmer la résistance chinoise face à l'invasion japonaise.

1939La prise de Barcelone (26 janvier), celle de Madrid (28 mars) marquent la victoire des nationalistes.

Janvier – mars 1939Capa retourne en Espagne, à Barcelone, puis dans les camps français qui accueillent les réfugiés, Montolieu, Argelès...

Printemps 1939Chim rejoint le Mexique à bord du Sinaïa, un bateau qui transporte un millier de réfugiés espagnols.

Octobre 1939Robert Capa quitte Paris, laissant ses négatifs à Cziki Weiss. Grâce à un visa délivré par le consul chilien, Pablo Neruda, et à une commande de Time/Life, il prend le bateau pour New York, comme de nombreux artistes et intellectuels français et européens.